Agriculture: 70% des financements destinés aux micro-entreprises en 2022

ALGER- Le secteur de l’agriculture bénéficiera de 70% des financements destinés aux micro-entreprises au cours de l’année 2022, a affirmé mercredi à Alger le conseiller du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-Entreprise, Mohamed Cherif Bouziane.

Cette décision intervient « en répnse à la forte demande exprimée par les porteurs de projets dans ce secteur vital et au vu de la demande croissante sur le marché », a précisé M. Bouziane qui intervenait sur les ondes de la chaîne I de la Radio nationale.

Il a également souligné que ces projets auront un rôle majeur dans l’approvisionnement en matières premières des industries agroalimentaires, de transformation ou manufacturières, ainsi que dans la création d’une dynamique économique locale dans d’autres secteurs.

Cette décision, a-t-il indiqué, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie adoptée par son département ministériel, reposant sur une approche qui vise à identifier les besoins réels du marché, en fonction des spécificités de chaque région, et ce pour orienter les investisseurs vers des activités efficientes et performantes et éviter les filières saturées.

Le plan d’action du secteur prévoit la création de plus de 150.000 micro-entreprises en 2022, ajoute-t-il.

Afin d’atteindre cet objectif, plusieurs conventions ont été conclues avec différents départements ministériels, dont le ministère de l’agriculture qui met ses différents groupes à la disposition des micro-entreprises qui peuvent bénéficier de terres agricoles « aménagées » et d’un accompagnement dans les différentes filières agricoles dont l’aviculture et la production de viandes rouges.

La mise en œuvre de cette convention a été initiée au niveau de la wilaya de Khenchela, où les porteurs de projets ont bénéficié de 1.800 parcelles de terre aménagées et équipées, en attendant sa généralisation progressive à d’autres wilayas.

Un pôle industriel des industries mécaniques prochainement à Constantine

Concernant le bilan de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat -ANADE- (ex-ANSEJ), le conseiller a fait savoir que plus de 90.000 micro-entreprises sur un total de 400.000 micro-entreprises créées dans le cadre de ce dispositif ont remboursé leurs dettes bancaires.

M.Bouziane a souligné la disposition de l’agence à accompagner ces entreprises dans l’extension de leurs activités, après révision du cadre juridique régissant ce domaine, qui permet désormais à toutes les franges de bénéficier d’un financement ANADE, y compris les anciens bénéficiaires, les professions libérales et les étudiants, alors que cela était limité aux chômeurs.

S’agissant de la contribution des micro-entreprises dans le développement des industries mécaniques en Algérie, le responsable a mis l’accent sur le rôle important qu’elles joueront à l’avenir à travers l’investissement dans l’entrepreneuriat.

Un pôle industriel, d’une superficie de 15 ha, consacré aux micro-entreprises spécialisées dans les industries mécaniques sera prochainement créé à Constantine, a-t-il fait savoir. Ce projet sera réalisé en collaboration avec les groupes économiques publics ainsi que le secteur des industries militaires.

L’ANADE s’apprête à lancer un appel à participation destiné exclusivement aux micro-entreprises désirant participer à ce pôle. Concernant les marchés publics, il a indiqué qu’une nouvelle loi était en cours d’élaboration, ajoutant que son département ministériel a formulé une série de propositions, dont l’augmentation de la part des micro-entreprises en marchés publics (20% actuellement) et la levée des obstacles entravant la réalisation de ce taux, en obligeant les grandes entreprises à consacrer une partie de leurs commandes au profit des micro-entreprises.   

Source : https://www.aps.dz/economie/135312-le-secteur-de-l-agriculture-beneficiera-de-70-des-financements-destines-aux-micro-entreprises-en-2022      

fr French
X