Algérie-Colombie: finalisation d’un mémorandum d’entente dans le domaine des micro-entreprises

ALGER – L’Algérie et la Colombie ont finalisé un mémorandum d’entente sur la coopération bilatérale dans le domaine des micro-entreprises, dont la date de signature sera déterminée par voie diplomatique, a-t-on appris

jeudi auprès de l’Ambassade d’Algérie en Colombie.

Ce mémorandum d’entente a été finalisé lors de la deuxième réunion virtuelle sur la coopération algéro-colombienne dans le domaine des micro-entreprises, tenue lundi dernier par visioconférence, a expliqué la même source.

Les deux parties ont « finalisé » l’accord et agréé à sa signature par le ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé des Micro entreprises, du côté algérien et le Vice-ministre chargé du Développement entrepreneurial, du côté colombien, à une date qui sera déterminée par voie diplomatique, explique l’Ambassade.

Lors de cette réunion, la partie algérienne a été représentée par le Conseiller chargé des relations internationales du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des micro-enreprtises, le DG de l’Agence nationale de d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE), le Secrétaire permanent du Fonds de garantie des risques de Crédits octroyés aux jeunes, ainsi que les représentants du ministère des Affaires étrangères (MAE), de la CACI et d’ALGEX.

Cette rencontre a également vu une « importante » participation colombienne via le ministère des Relations extérieures, le Cabinet du Vice-Ministre chargé du développement entrepreneurial, la Direction de petites et moyennes et micro-enreprtises du ministère du Commerce, de l’industrie et du tourisme, PROCOLOMBIA et l’Agence présidentielle de coopération internationale (APC), ainsi que l’Ambassade de Colombie en Algérie.

Les deux délégations ont échangé les informations et données des législations relatives à l’appui et l’accompagnement des micro-entreprises en termes d’aide à la création et différents avantages pour particulièrement le renforcement de leur activité à l’international.

Les exposés présentés par l’ANADE et le Fonds de Garantie des Risques de Crédits octroyés aux jeunes ont également évoqué les secteurs concernés par l’exportation vers la Colombie, surtout dans le domaine de l’industrie de transformation, l’agro-alimentaire, l’industrie pharmaceutique et les produits agricoles surtout les dattes, explique le document.

Pour sa part, l’ambassadeur d’Algérie en Colombie, Ahmed Hachemi, a rappelé dans son allocution d’ouverture « la détermination des hautes autorités des deux pays à consolider et développer les relations dans divers domaines, notamment économiques ».

M.Hachemi a également souligné que l’encouragement de l’entrepreneuriat est un objectif « essentiel » de l’action diplomatique dans le cadre de l’initiative prise par le ministère des AE en février dernier sous le haut patronage du ministre des Affaires étrangères et dans le cadre du programme du Président de la République, visant à augmenter les revenus de l’Algérie des ressources et produits algériens hors hydrocarbures.

En outre, l’ambassadeur a appelé à un suivi « particulier et précis » des objectifs fixés par les deux parties depuis leur rencontre du 2 mars dernier dans le cadre de la revitalisation des relations algéro-colombiennes dans le domaine des micro-entreprises et de l’entrepreneuriat.

Il a, ainsi, insisté sur la mise en place de tous les moyens et mécanismes pour conférer « efficacité et rentabilité », dans les plus bref délais, pour servir le rôle des deux pays, l’Algérie et la Colombie, non seulement au niveau bilatéral, mais également régional (Afrique- Monde Arabe-Amérique latine).

M.Hachemi a, par ailleurs, affirmé que l’Ambassade d’Algérie en Colombie, en coopération avec les ministères des Affaires étrangères et du Commerce, ainsi que l’Ambassade de Colombie en Algérie, garde toutes les possibilités ouvertes pour accompagner les operateurs économiques d’Algérie et de Colombie à investir dans les deux pays, notamment les petites et les micro-entreprises.

A signaler que lors de cette réunion, il a été décidé la tenue d’une 3ème réunion B to B entre les entreprises de tous les secteurs porteurs impliqués, en septembre 2021. Cette rencontre traitera aussi des produits et services objet d’exportations de part et d’autre.

Source : https://www.aps.dz/economie/122965-algerie-colombie-finalisation-d-un-memorandum-d-entente-dans-le-domaine-des-micro-entreprises

Laisser un commentaire