La croissance économique s’élève à plus de 6% au 3e trimestre de 2021

ALGER – Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a affirmé, mercredi, que la croissance économique avait atteint plus de 6% au 3e trimestre de 2021, un taux que l’Algérie n’a jamais réalisé auparavant. 

« Pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie, la croissance économique a atteint, durant le 3e trimestre de 2021, un taux de plus de 6%, un niveau jamais atteint même par les économies avancées, et ce, grâce à la mise en œuvre du programme du président de la République », a souligné M. Benabderrahmane à l’issue de l’adoption du PLF 2022 par l’Assemblée populaire nationale (APN) lors d’une séance plénière présidée par Brahim Boughali, président de l’APN.

 Le Premier ministre a déclaré à l’adresse des députés: « vous avez constaté les réalisations déjà accomplies à travers le programme de relance économique et nos capacités d’exportation hors hydrocarbures ».

Concernant la loi de Finances 2022, le Premier ministre a fait savoir qu’elle prévoyait une série de réformes visant à booster l’économie nationale et à assurer les grands équilibres au titre des programmes économiques et sociaux à travers la rationalisation des dépenses publiques et un meilleur recouvrement fiscal. 

« L’Etat a veillé, à travers les dispositions de ce texte, à encourager les activités génératrices de richesses et d’emplois, notamment au profit des jeunes, à protéger l’économie nationale en oeuvrant à orienter les aides de l’Etat vers les catégories vulnérables et la classe moyenne pour préserver le pouvoir d’achat outre la protection des deniers publics contre la corruption et le gaspillage », a précisé le Premier ministre. 

Loin du populisme et de la surenchère, ajoute le Premier ministre, l’objectif (révision des subventions) a été tracé et sera suivi de « mesures et de mécanismes qui seront mis en place avec la participation de tous ». 

« Nous ne subventionnerons plus les produits mais plutôt les ménages une fois que le seuil requis pour bénéficier de l’aide financière sera fixé », a-t-il précisé.

L’Etat a maintenu les montants colossaux consacrés à l’aide publique (1942 milliards Da, soit 17 milliards dollars) en dépit de la crise économique, a rappelé le Premier ministre.

Source : https://www.aps.dz/economie/130888-le-premier-ministre-la-croissance-economique-s-eleve-a-plus-de-6-au-3e-trimestre-de-2021

fr French
X