OUVERTURE DU SALON DE LA PHARMACIE ET DE LA PARAPHARMACIE À ORAN : La relance de l’industrie pharmaceutique en ligne de mire

La 4e édition du Salon  professionnel de la pharmacie et de la parapharmacie (Pharmex) s’est  ouverte,

jeudi  18  mars, au Centre  des  conventions d’Oran avec  la  participation  annoncée  de  plus  de  80  exposants,  tels  que les laboratoires, les distributeurs, les parapharmacies et phytothérapies, et les services (logiciels, édition, référentiel des médicaments).

Ce rendez-vous économique, qui se déroule dans le respect des mesures de prévention  et  des  gestes  barrières  anti-Covid-19  (masques  et  solutions hydroalcooliques sont distribués à l’entrée), est organisé sous le thème “Les interactions médicamenteuses : pharmacovigilance au cœur de l’officine”.

Après l’annulation de l’édition 2020 à cause du coronavirus, le salon enregistre un important afflux d’exposants, affirment les organisateurs.

“Nous  avons  81 exposants   venus  des  quatre  coins  du  pays  dont  des laboratoires  et  des  producteurs  comme  Saidal, des  grossistes, des pharmaciens, des PME activant dans le secteur”, a indiqué Yassar Badour, directeur de Pharmex, qui a souligné la participation d’établissements bancaires, d’institutions publiques telles que la Cnas et la Casnos, du Syndicat  national  algérien  des  pharmaciens  d’officine  (Snapo) et du mouvement associatif représenté par l’association caritative Elyakine qui vient en aide aux malades.

Pour Yassar Badour, cette 4e édition  vise  essentiellement  de  reprendre des activités et de permettre aux professionnels et intervenants dans le secteur de la  pharmacie  et  de  la  parapharmacie  de  se  retrouver  et  d’exposer  leurs produits,   tout  en  échangeant  les  expériences  avec,  in  fine,  l’objectif  de relancer l’industrie pharmaceutique et parapharmaceutique.

Une  industrie  qui,  a-t-on   rappelé,  s’appuie   également  sur  des  activités annexes comme l’emballage, la fabrication des stands et décors, l’imprimerie, l’affichage…

Le salon  qui  durera du 18 au 20 mars, est  réservé  aux  professionnels de l’Ouest où plus de 30 000 invitations ont  été distribuées grâce au concours des délégués médicaux, a-t-on encore appris.

En outre, des spécialistes animeront des conférences autour de thèmes liés à la santé, aux médicaments, mais également à la Covid-19. Rappelons que la dernière  édition  de  Pharmex en 2019 avait  réuni,  selon   l’organisateur, 57 exposants et attiré plus de 2 150 visiteurs.

Source : https://www.liberte-algerie.com/economie/la-relance-de-lindustrie-pharmaceutique-en-ligne-de-mire-355836

fr French
X