ECONOMIE

« PLP Leasing Financement » n’a pas les autorisations pour exercer

ALGER- La Banque d’Algérie (BA) et l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers (ABEF) ont indiqué mercredi, dans deux communiqués distincts, que l’entité dénommée « PLP Leasing Financement » qui revendique la qualité d’établissement de crédit-bail en Algérie, n’a ni le statut, ni les autorisations requises pour l’exercice des activités d’établissement financier, appelant le grand public à faire preuve de vigilance.

« Une entité dénommée PLP Leasing Financement qui revendique le qualité d’établissement de crédit-bail en Algérie, n’a ni le statut, ni les autorisations requises pour l’exercice des activités d’établissement financier, conformément à la législation en vigueur », a précisé la Banque d’Algérie (BA) dans son communiqué.

Cette entité, sise à Oran, et dispose d’une antenne à El Achour (Alger), fait la promotion, par l’entremise du site Web (https://plpleasing.com/), de services de financement qu’elle se propose de commercialiser, au profit des entreprises, des commerçants et des particuliers, a expliqué la même source.

A cet effet, la Banque d’Algérie a appelé le grand public à faire preuve « d’une grande vigilance afin de se prémunir des agissements de telles entreprises », et à « ne traiter qu’avec des établissements financiers dûment autorisés et agréés par le Conseil de la monnaie et du Crédit et la Banque d’Algérie ».

La BA a invité, en outre, le grand public à consulter la liste actualisée des banques et établissements financiers agréés, disponible sur le site Web de la Banque d’Algérie (https://bank-ofalgéria.dz) et publiée annuellement sur le Journal Officiel, rappelant que la dernière publication est insérée dans le J.O N 15 du 21/03/2020.

Pour sa part, l’ABEF a fait savoir, dans son communiqué, à ses adhérents et partenaires ainsi qu’au grand public, que « cette entité (PLP Leasing) « n’est pas adhérente à l’ABEF et ne figure pas sur la liste des banques et établissements financiers agréés par la Banque d’Algérie ».

A ce titre, l’Association des banques, a demandé à l’ensemble de ses adhérents et à sa clientèle de « prendre toutes les dispositions nécessaires à l’effet de n’engager aucune transaction avec cette entité en tant qu’établissement financier ou avec toute autre entité du genre (non agréée) ».

fr French
X