Relance de l’économie: Rationnaliser les dépenses et encourager l’investissement

ALGER – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune,

a mis l’accent, lundi soir à Alger, sur l’impératif de rationnaliser les dépenses et d’encourager la production et l’investissement nationaux afin de relancer l’économie nationale et d’assurer au pays une situation financière confortable.

L’Algérie « n’est pas dans une situation d’aisance financière mais elle est toutefois en mesure d’honorer ses engagements financiers grâce à la maitrise de ses dépenses, notamment celles des importations », a souligné le Président Tebboune lors d’une entrevue avec des responsables de médias nationaux.

« Je n’irai pas jusqu’à dire que nous sommes dans une situation d’aisance financière mais nous sommes en mesure d’honorer nos engagements financiers.

Il est vrai que nos réserves de change oscillent entre 42 à 43 Mds USD mais nous avons réduit les importations et réalisé des recettes pétrolières de 24 Mds USD, en dépit de la pandémie », a soutenu M. Tebboune.

Evoquant les craintes d’un recours du pays au Fonds monétaire international en raison du recul de ses réserves de change, il a estimé que ces craintes « s’appuient à l’ère de la rente lorsque la facture des importations s’élevait à 60 Mds USD, dont 15 milliards de surfacturation et 25 % d’importations pas du tout indispensables ».

« En matière d’importation, les besoins du pays en produits alimentaires essentiels ne dépassent pas les 8 Mds USD annuellement » a-t-il fait savoir.

Source : https://www.aps.dz/economie/118426-relance-de-l-economie-rationnaliser-les-depenses-et-encourager-l-investissement

Laisser un commentaire

fr French
X