Transition énergétique: Ben Attou s’entretient avec la directrice de l’OIT en Algérie sur l’emploi dans le secteur

ALGER – Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Ben Attou Ziane a reçu la directrice du Bureau de l’Organisation internationale du Travail (OIT) pour l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, Rania Bikhazi, accompagnée de la chargée des programmes au sein du même bureau, Rosa Benyounes, a indiqué mardi un communiqué du ministère.

Lors de la rencontre qui s’est tenue jeudi dernier, en présence de cadres du ministère, M. Ben Attou a passé en revue les efforts consentis par l’Etat algérien, et à travers lequel, le secteur de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, en matière d’emploi, de création de postes d’emploi et de promotion des droits des travailleurs et de leurs conditions professionnelles.

Dans ce cadre, le ministre a indiqué que son secteur s’employait à concrétiser les objectifs de l’emploi, notamment à travers les projets de développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique qui offrent des opportunités considérables, en vue de créer des postes d’emploi, à savoir experts, gestionnaires, techniciens et administrateurs.

De son côté, Mme Bikhazi a indiqué que l’OIT, avec ses trois formations (Gouvernements, employeurs et travailleurs) œuvre actuellement à relancer le monde du travail dans la conjoncture mondiale actuelle caractérisée par la pandémie du Covid-19, en veillant à préserver les postes d’emploi, ajoutant que l’on parle actuellement des postes d’emploi « verts » pour faire face au défis des changements climatiques et préserver l’environnement, notamment à travers la concrétisation de la transition énergétique et écologique.

« Cette problématique soulève nombre de défis, comme l’instauration des systèmes législatifs clairs, la préservation de la main d’oeuvre à travers sa formation et la qualification de sa compétence, et la sensibilisation aux enjeux de l’avenir de l’emploi », poursuit le communiqué.

A ce titre, le ministre a rappelé les efforts consentis par l’Algérie en matière de formation, notamment dans les domaines de la transition énergétique et des énergies renouvelables, et ce en coopération avec les secteurs concernés, en particulier l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et la Formation et l’Enseignement professionnels, évoquant la formation spécialisée en post-graduation qui sera lancée au titre de l’année en cours pour former des spécialistes dans le domaine de gestion des projets des énergies renouvelable à l’Université des sciences et de la technologie « Houari-Boumediène » (USTHB) et à l’Ecole nationale polytechnique (ENP) d’Alger.

De plus, M. Benattou a souligné « l’intérêt accordé par l’Algérie à la catégorie des jeunes, à travers plusieurs mesures prises dernièrement dans le cadre de la relance de l’économie nationale, dont une série de projets mis en œuvre par le secteur de la transition énergétique et des énergies renouvelables tels la production locale, les métiers de services et les équipementiers, lesquels permettront sans doute de créer davantage de postes d’emploi ».

A ce titre, Mme Bikhazi a exprimé la disponibilité de l’instance internationale qu’elle représente de renforcer la coopération avec l’Algérie en matière d’actions communes relatives à la formation et à la sensibilisation aux enjeux auxquels fait face le monde dans le domaine de l’emploi, notamment le développement des filières de l’économie verte.

Source : https://www.aps.dz/economie/129858-transition-energetique-ben-attou-s-entretient-avec-la-directrice-de-l-oit-en-algerie-sur-l-emploi-dans-le-secteur

fr French
X