7e édition du Forum africain de l’investissement et du commerce : Ouverture demain des travaux

C’est demain que s’ouvrent, à Alger, les travaux de deux jours de la 7e édition du Forum africain de l’investissement et du commerce (AFIC 7) dédiés à «la production africaine». Organisateur de l’évènement, le Centre arabao-africain d’investissement et de développement(Caiid) annonce la participation de 600 opérateurs économiques et aussi des experts, chercheurs, directeurs d’organisation régionales et internationales, des représentants de chambres de commerce et d’industrie, issus de 35 pays. Ce forum, explique le Caiid sera marqué par des expositions, des ateliers de formation dans le domaine de l’export ainsi que des débats qui portent essentiellement sur l’agriculture, les industries agro-alimentaires, les énergies renouvelables et la technologie. Les débats évoqueront également la situation de la femme entrepreneure dans le monde arabe et en Afrique. Pendant ces deux jours, seront aussi tenues des rencontres «B 2 B» pour les opérateurs intéressés par l’export. Dans le même contexte, il convient de souligner que la tenue de AFIC 7 coïncide avec les annonces émanant de différents ministères pour une meilleure présence en Afrique qui constitue un marché plein d’opportunités. Elle intervient aussi suite à l’entrée effective de la Zlecaf, à travers laquelle le Continue compte s’inscrire dans un effort collectif et mieux se positionner et accroitre les échanges intra-africains qui se situent jusqu’à présent à des niveaux très faibles. Après 25 ans de croissance continue, l’Afrique est gravement touchée et a connu une récession en 2020. Le Fonds monétaire international (FMI) estime que jusqu’à 285 milliards de dollars de financements supplémentaires sur la période 2021-2025 seraient nécessaires aux pays africains, pour renforcer la réponse apportée à la pandémie. Sans action collective, le financement et les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine seront compromis. Le Sommet international de Paris, a passé au peigne fin la relance des économies africaines, durement ébranlées par les conséquences de la crise sanitaire.

F. Irnatene

Source : https://www.elmoudjahid.com/fr/economie/7e-edition-du-forum-africain-de-l-investissement-et-du-commerce-ouverture-demain-des-travaux-10026

Laisser un commentaire

fr French
X