Gestion des déchets: L’Algérie appelée à exporter son expérience vers l’Afrique

ALGER – Les participants à la 2ème édition du Salon virtuel auquel ont participé plus de 170 exposants algériens et étrangers, ont appelé l’Algérie à exporter son expérience dans le domaine de la gestion des déchets vers

les différents pays africains à travers la conclusion de partenariats gagnant-gagnant entre les secteurs public et privé.

« L’Algérie possède les qualifications et les expériences à travers ses différents établissements publics et privés, lui permettant d’être en mesure de diriger le marché de l’économie circulaire en Afrique », ont-t-ils affirmé lors de cette manifestation internationale qui a vu la participation d’exposants de différents pays du monde, dont la République démocratique du Congo, le Cameroun, la Guinée, le Mali, le Niger, le Ghana, la Mauritanie, l’Arabie Saoudite, la Corée du Sud, l’Autriche et L’Italie.

Intervenant au terme d’exposés virtuels de plusieurs dirigeants de startups et de micro-entreprises algériennes activant dans le domaine du recyclage des déchets, lors de ce salon organisé sous le thème « l’économie circulaire en Afrique et les opportunités d’investissement », la ministre de l’Environnement, Dalila Boudjemaa, a déclaré dans une intervention lue en son nom par le directeur de la politique environnementale urbaine, Karim Baba, que : « La gestion des déchets en général et de l’économie circulaire en particulier retiennent fortement l’attention du gouvernement en raison des revenus supplémentaires que ce domaine génère en dehors des hydrocarbures, outre la création des opportunités d’emploi ».

Elle a ajouté que l’Algérie a réalisé de grands progrès dans le domaine de la gestion des déchets en éliminant les décharges anarchiques, soulignant que le pays œuvrait pour promouvoir un travail commun avec les organismes africains intéressés par le domaine de la gestion des déchets afin de transférer son expérience à ces pays frères.

Dans le même contexte, M. Baba a appelé à donner une impulsion aux investissements sud-sud dans le domaine de l’économie circulaire, y compris l’échange d’expertises et d’expériences entre les différents acteurs du continent.

Le directeur général de l’Agence nationale des déchets (AND), Karim Ouamane, a rappelé que la quantité de déchets ménagers produite annuellement en Afrique s’élève à 250 millions de tonnes, dont seulement 4% sont valorisés, affirmant que l’Algérie possède toutes les qualifications et les expériences pour être pionnière dans le domaine de l’économie circulaire en Afrique.

Source : https://www.aps.dz/economie/123073-gestion-des-dechets-l-algerie-appelee-a-exporter-son-experience-vers-l-afrique

Laisser un commentaire

fr French
X