L’Algérie a acquis un savoir-faire dans le domaine de l’industrie photovoltaïque

ORAN- L’Algérie a acquis un savoir-faire « indéniable » en matière d’énergie solaire et d’industrie photovoltaïque, a affirmé à Oran l’expert Saïd Akreteche, Senior Consultant dans le pétrole et le gaz.

« Il y a un savoir-faire en Algérie en matière d’énergie solaire et de l’industrie photovoltaïque et un potentiel solaire, un des meilleurs au monde, ainsi qu’une volonté forte du Gouvernement d’amorcer la transition énergétique en mettant sur pied une industrie photovoltaïque nationale », a souligné l’expert lors de son intervention sur les « Perspectives du développement de l’énergie solaire en Afrique du nord, cas de l’Algérie », dans le cadre de la 10e édition du NAPEC.

M. Akreteche a souligné qu' »il y a une volonté affichée par les pouvoirs publics dans ce domaine, des plans de développement à moyen et long termes, une législation et une réglementation, un savoir-faire et des experts confirmés dans le domaine de l’énergie solaire ».

L’expert a également fait part de l’existence de centres de recherche, d’instituts, d’écoles de formation et un noyau industriel pour développer ce créneau prometteur.

Partant d’un constat que les ressources fossiles sont limitées alors que la consommation domestique de l’énergie est en croissance constante et que la contribution de l’énergie solaire reste minoritaire dans le mix énergétique national, Saïd Akreteche a fait part d’une approche pragmatique préconisée dans ce domaine.

Selon lui « cette approche doit être diversifiée et multisectorielle. Elle doit faire appel aux technologies les plus récentes intégrant la numérisation surtout ».

Aux yeux de l’expert, des projets maîtrisables financièrement et technologiquement, privilégiant les moyens humains et industriels nationaux, par la multiplication des opérateurs locaux, devraient sans nul doute permettre d’enclencher l’essor des énergies renouvelables en Algérie, d’autant que « les coûts de la production de l’énergie solaire baissent constamment ».

Le Senior Consultant dans le pétrole et le gaz n ‘a pas manqué de rappeler que des opérations de raccordement à l’énergie solaire ont été lancées touchant les écoles, les mosquées, les habitations isolées (zones d’ombre) et les systèmes d’éclairage public, de pompage d’eau et des télécommunications, entre autres, soulignant que 500 écoles en Algérie fonctionnent à l’énergie solaire.

Pas moins de 500 exposants représentant 40 pays prennent part à la 10e édition du Salon professionnel international des secteurs de l’énergie et des hydrocarbures à l’échelle méditerranéenne et africaine « NAPEC 2021 », ouverte lundi au Centre des conventions d’Oran (CCO) « Mohamed- Benahmed ».

Source : https://www.aps.dz/economie/130327-l-algerie-a-acquis-un-savoir-faire-indeniable-dans-le-domaine-de-l-industrie-photovoltaique

fr French
X