L’ANP mise sur le développement de la sous-traitance pour s’engager dans l’exportation

ALGER – L’Armée nationale populaire (ANP) oeuvre pour la mise en place d’une plateforme industrielle mécanique

nationale basée sur le développement du tissu de la sous-traitance, afin de garantir sa rentabilité et d’envisager l’exportation, a souligné mardi à Alger le général Abdelghani Badaoui, responsable au sein de la Direction des fabrications militaires (DFM) du ministère de la Défense nationale (MDN).

Intervenant lors d’une journée d’études portant sur le thème « Sous-traitance et intégration nationale : enjeux et perspectives », abritée par l’Ecole militaire polytechnique de Bordj El Bahri, le général Badaoui a affirmé que l’ANP oeuvre pour le développement de l’économie nationale à travers la mise en oeuvre d’une plateforme industrielle mécanique basée sur le développement de la sous-traitance et l’intégration nationale en impliquant les PME, et ce, dans le cadre d’une politique favorisant la rentabilité et la création d’activités stratégiques, qui s’inscrit dans l’objectif d’exportation.

Dans cette optique, l’ANP compte développer des projets visant à fabriquer des produits certifiés et homologués par des constructeurs mondiaux notamment des pièces et composantes destinées aux secteurs de la mécanique, de l’automobile et des hydrocarbures, a-t-il fait savoir.

Insistant sur l’importance de ce projet qui vise, selon lui, à réduire la facture de l’importation et à améliorer le taux d’intégration nationale, le général Badaoui a évoqué les principaux besoins des unités de production de l’ANP à savoir les ponts, les boites à vitesses, les organes de moteurs, les systèmes d’alarmes et les systèmes de blindages.

Source : https://www.aps.dz/economie/121890-l-anp-mise-sur-le-developpement-de-la-sous-traitance-pour-s-engager-dans-l-exportation

Laisser un commentaire

fr French
X