Le PDG de Sonelgaz Boulakhras Chahar : Les zones d’ombre et les périmètres agricoles, des priorités

Électrification de plusieurs périmètres agricoles et raccordement

des zones d’ombre au réseau d’électricité, c’est essentiellement dans cet objectif que le PDG de Sonelgaz, M. Boulakhras Chahar, s’est rendu, mercredi à Laghouat et à Ghardaïa, pour une visite de travail et d’inspection de deux jours.

Dans ces deux wilayas limitrophes du Sud, il a en effet donné le coup d’envoi pour la réalisation de plusieurs projets de développement de l’agriculture et au profit des populations des localités reculées à vocation rurale. A la tête d’une délégation composée des cadres de l’entreprise et notamment du SG de la Fédération des travailleurs des industries électriques et gazières, M. Achour Telli, le P-DG de Sonelgaz a inspecté des projets récemment mis en service et inauguré de nouvelles stations de production électrique et agences commerciales. M. Boulakhras a entamé sa visite à partir de la centrale de production électrique Tilghemt 3, sise dans la région de Hassi R’mel, à Laghouat.
D’une capacité de production de 590 MW, le projet de cette centrale était inscrit au programme complémentaire urgent de production de l’énergie électrique initié en 2014. Sa réalisation a été confiée à la société grecque Metka.
Depuis sa mise en service en 2016, sa puissance de production a augmenté crescendo, dépassant actuellement les 600 MW, et ce avec une consommation réduite de gaz naturel. «La baisse de la consommation de gaz naturel utilisé par cette centrale représente une valeur de 2 millions d’euros au bénéfice de l’Etat», a t-on indiqué dans l’exposé présenté au P-DG de Sonelgaz, et dans lequel il a été mis l’accent sur son fonctionnement, dont le personnel est à 100% algérien. Relevant l’impact socioéconomique de cette infrastructure énergétique, le P-DG de Sonelgaz a insisté sur la mobilisation des compétences, de sorte à faire valoir une meilleure intégration nationale dans la gestion des structures de production de Sonelgaz. Il a aussi recommandé d’optimiser les procédés de la maintenance, de façon à en finir avec le recours systématique à l’importation de la pièce de rechange et de permettre ainsi à l’Etat d’économiser ses recettes en devises. «Il nous faut réaliser un saut qualitatif dans le domaine de la maintenance», a soutenu M. Boulakhras.
Une autre centrale électrique mitoyenne à celle de Tilghemt connaîtra son entrée en production l’année prochaine après achèvement des travaux qui ont été stoppés net par le constructeur grec en raison d’un désaccord dans les négociations, désormais résolu, assure-t-on.

Appui à l’investissement agricole

Dans la wilaya de Laghouat et plus précisément dans les localités de Oued Morra et de Sidi Makhlouf, le P-DG de Sonelgaz a inauguré des projets d’électrification d’exploitations agricoles. L’appui à l’investissement agricole par la mise en place de toutes les commodités nécessaires en termes d’irrigation et de raccordement au réseau électrique constitue l’une des recommandations prioritaires du président de la République. Sonelgaz se charge de cette mission qu’il inscrit au rang de ses priorités. «C’est pour la bonne cause», confirme l’un des membres de la délégation, rappelant les objectifs escomptés du soutien à l’activité agricole en termes de hausse de la production, de création de l’emploi et de plus-value à l’économie. Dans la commune de Sidi Makhlouf, le P-DG de Sonelgaz a inauguré le projet de raccordement en électricité du centre urbain de Maadhar El Bagrat, une localité catégorisée parmi les zones d’ombre que compte la wilaya de Laghouat. Le projet d’un montant de 39 millions de DA est confié à une entreprise locale pour un délai de de réalisation de quatre mois. M. Boulakhras a exigé une accélération du rythme d’exécution des travaux, et même une possibilité de réduire le délai évoqué, d’autant plus, plaide-t-il, que toutes le conditions, y compris climatiques, sont réunies pour réceptionner, en un temps record, ce projet ayant un impact direct sur l’amélioration du cadre de vie des citoyens. «S’enquérir de la concrétisation du programme de raccordement des zones d’ombre et des périmètres agricoles aux réseaux électriques sont en effet les principaux volets de ma visite, auxquels s’ajoutent l’inspection de nos structures de production, de même que la nécessité de voir de près les conditions de travail de notre personnel, qu’il faudra encourager et motiver davantage pour relever les défis à venir», a déclaré à El Moudjahid le P-DG de Sonelgaz au terme de sa visite à Laghouat.

Zones d’ombre : 33.000 foyers raccordés au réseau d’électricité et 100.000 autres au gaz

Des résultats très satisfaisants ont été réalisés en matière de raccordement des zones d’ombre aux réseaux d’électricité et du gaz, a encore soutenu M. Boulakhras. «Malgré l’épidémie de la Covid-19, Sonelgaz est parvenue l’année dernière à introduire le courant électrique au sein de 33.000 foyers relevant des zones d’ombre, tandis que 100.000 autres foyers de ces mêmes régions reculées ont été équipés en gaz naturel», a t-il révélé. Il a affirmé par ailleurs que le Groupe Sonelgaz, quoiqu’il traverse une conjoncture difficile sur le plan financier, demeure entièrement déterminé à contribuer efficacement à la promotion des énergies renouvelables conformément au programme initié dans ce domaine par le gouvernement, en application des instructions du président de la République. «Ce volet est inclus parmi les axes majeurs de la stratégie tracée par l’entreprise à l’horizon 2035», a t-il soutenu. Le P-DG de Sonelgaz poursuivra aujourd’hui sa visite à Ghardaïa où il procédera notamment à l’inauguration de plusieurs unités commerciales. «Une nette amélioration de nos prestations fournies au citoyen constitue tout un chapitre de la nouvelle stratégie initiée à l’horizon 2035», a-t-on conclu.
K. A.

Source : https://www.elmoudjahid.com/fr/economie/le-pdg-de-sonelgaz-boulakhras-chahar-les-zones-d-ombre-et-les-perimetres-agricoles-des-priorites-6752

Laisser un commentaire

fr French
X