Zlecaf : Facilitation des investissements

La facilitation des investissements occupe

un intérêt de plus en plus confirmé dans le discours sur l’investissement en Afrique. Aussi, ce volet doit être au centre même «des négociations imminentes du protocole sur l’investissement de la Zone de libre-échange continentale africaine», souligne la commission économique pour l’Afrique (CEA).
Lors d’une table ronde virtuelle de haut niveau sur la thématique liée à la «Facilitation des investissements pour le développement», organisée mercredi dernier, l’accent a été mis par la CEA, sur «les avantages et les défis des cadres internationaux de facilitation des investissements pour le développement des économies africaines». Tout en faisant observer que les investissements directs étrangers en Afrique ont reculé conséquemment à la pandémie de la Covid-19, les responsables de la CEA ont mis en avant les défis qui attendent les décideurs africains en matière d’investissements pour «redresser la tendance» et redynamiser les flux des IDE, une démarche «fondamentale pour la relance de l’économie du continent». En effet, souligne la CEA, la facilitation des investissements sera fondamentale et «pour promouvoir une plus grande valeur ajoutée et une plus grande industrialisation en Afrique d’autant plus qu’elle constitue «l’un des piliers fondamentaux de la ZLECAf». Lors de cette table ronde, organisée conjointement par la CEA, le Centre du commerce international (ITC), l’Institut allemand de développement (DIE), la Commission de l’Union africaine (CUA), l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et le Forum économique mondial (WEF), indique le site de la CEA, les intervenants ont plaidé en faveur d’une action qui consiste à «mettre en commun les ressources et l’expertise de tous pour reconstruire la voie d’investissement en Afrique». Une action qui s’impose à l’ensemble des acteurs concernés après que la pandémie de la Covid-19 eut causé «la baisse d’environ 40% des IDE africains en 2020», constate la directrice exécutive du Centre international du commerce. La Zlecaf, entrée en vigueur en début d’année, devra, dans cette optique, favoriser le développement des investissements sur le continent, ainsi que leur diversification, à la faveur des facilitations et avantages prévus dans le cadre de cette zone.

D. Akila

Source : https://www.elmoudjahid.com/fr/economie/zlecaf-facilitation-des-investissements-6570

Laisser un commentaire

fr French
X